• Victoires contre l'intégrisme

    "Un dogme est une affirmation considérée comme fondamentale, incontestable et intangible par une autorité politique, philosophique ou religieuse.", Wikipedia

     

     

    Dans l'Islam, il est dit qu'Allah est Omniscient et Omnipotent.

    Et parce qu'il est Omnipotent, on devine que les religions qu'il a apporté sur terre ne doivent pas être soumises à des dogmes.

    Car croyez-vous que seul l'homme peut changer d'avis ? Croyez-vous qu'Allah est un pantin ou un robot qui ne change pas d'avis ?

    Même Allah peut changer d'avis sur tous les sujets, puisqu'il est Omnipotent, dans le respect de Son Savoir, dû à Son Omniscience.

     

    Les pires dogmes sont ceux basés sur l'interprétation des textes.

     

    Pour le Judaïsme, les Fils de Dieu existent, mais Jésus n'est ni Fils de Dieu, ni Prophète.

    Pour le Christianisme, Jésus est le seul Fils de Dieu, et il est le Messie, pas un prophète.

    Pour l'Islam, Allah n'a ni engendré, ni été engendré. Donc, il n'y a pas de Fils de Dieu, mais Jésus est reconnu comme un prophète.

     

    Il n'y a que trois manières de réagir face à ces dogmes.

    - Soit l'on est Athée et l'on n'y croit pas.

    - Soit l'on ne croit qu'en sa propre religion, et l'on y adhère (ou pas).

    - Soit on a l'intelligence de comprendre qu'il n'y a qu'Un seul Dieu, et dans ce cas, on peut avoir l'intelligence de chercher à comprendre "comment ce puzzle fonctionne".

     

    Pour ma part, il y a longtemps que j'ai fait la synthèse de tout cela.

    Pour connaitre la vérité, il faut d'abord comprendre certaines choses essentielles.

     

    1) Au commencement, Dieu était Un, et Il était seul. Donc, il ne peut avoir Créé Sa Création et Ses créatures que de part sa propre substance, puisqu'il n'y avait rien d'autre que Lui.

    2) Nous sommes créatures, donc, nous sommes des parties de Sa substance. Dieu lit donc en nous comme dans des livres ouverts. Mais les voies du Ciel restent impénétrables pour nous.

     

    A partir de là, nous pouvons déjà comprendre des choses importantes.

    Toute créature de Dieu est un Fils non engendrés de Dieu.

    Un fils engendré est un mélange de son père et de sa mère.

    Un Fils non engendré est donc une partie du Père, englobée par Lui.

     

    Allah n'a donc pas engendré ni été engendré, ce qui ne l'empêche pas d'avoir des Fils non engendrés.

    Cela résout le problème qui oppose l'Islam et le Judaïsme sur ce point.

     

    Pour le Christianisme, cherchez le mot "Trinité" dans la Bible, vous n'en trouverez aucune trace.

    C'est facile à vérifier, en téléchargeant la Bible au format pdf, et utilisant l'outil de recherche avec le mot clé "trinité".

    Cela fortifie donc l'Islam sur ce point qui dit : "Ne dites pas "Trois" ".

     

    Mais pour démonter l'argument Chrétien qui dit que Jésus est le seul Fils de Dieu, c'est tout aussi facile.

    La prière du "Notre Père", qui est dans le nouveau testament Biblique, est révélatrice d'un grand secret, pour ceux qui ont de l'intelligence.

    Elle commence par "Notre Père qui êtes au Cieux...".

    Vous remarquez que si vous êtes Chrétien et priez ainsi, vous priez Dieu en l'invoquant comme votre propre Père !

    Vous êtes donc vous aussi Fils non engendré de Dieu, simplement parce que vous l'avez maintenant compris.

     

    En résumé, si au lieu d'opposer les religions, nous cherchons ce qu'il y a en commun, alors :

    1) Nous sommes tous Fils non engendrés de Dieu, ce qui confirme qu'Allah n'a pas engendré ni été engendré, et que les Fils non engendrés de Dieu existent.

    2) Dieu est donc notre Père, et une partie de Lui réside en nous. Ceci veut dire que nous sommes tous une partie du Père, mais pas le Père tout entier, au moment où nous vivons.

    Avant que la Création ne soit Créée, nous étions Un, nous étions tous ensemble Un seul, et nous étions le Père. Cela sera pareil après notre mort, quand nous retournerons au Père, que nous ne ferons plus qu'Un avec Lui.

    Ceci nous permet de dire, tout comme l'a plus ou moins fait Jésus, que nous sommes le Père. Même si c'est plutôt que nous étions le Père, et que nous le serons encore, s'il le veut, s'il ne nous rejette pas.

    Et nous ne pouvons avoir des enfants engendrés que quand nous sommes incarnés dans la chair. Or, au moment où nous sommes dans la chair, c'est là que nous ne sommes pas entièrement le Père. Ce qui ne nous empêche pas d'avoir été le Père, d'être partiellement le Père dans le présent, et peut-être de redevenir le Père, s'il le veut.

     

    En résumé, comme vous pouvez le constater si vous n'êtes pas intégriste, les dogmes sont nuisibles. Et l'interprétation des textes religieux n'a de sens que si l'on accepte que toutes les religions ont le même Dieu, et ne se contredisent pas... Même si les apparences nous font croire que les religions se contredisent !

     

    Il y a plein de recherches, sur internet, qui permettent de comprendre comment petit à petit unifier les religions pour en tirer des vérités.

    Mais le problème reste que les gens ne veulent pas remettre en question leurs dogmes et leur intégrisme.

     

    Enfin, méfiez-vous des textes ajoutés et/ou retranchés par des gens qui n'ont été ni ne sont Messies ou prophètes !

    « Les copies non conformesA la monstruausité, nul n'est tenu ! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :