• Une méthode de Résurrection

    Une méthode technologique de résurrection des morts peut déjà être imaginée à notre époque.

    En fait, plus qu'une résurrection, il s'agit d'un clonage parfait d'un être, avant sa mort, qui devrait être réalisé au meilleur moment de la vie.

     

    Pour ressusciter Tous les morts, cela nécessite d'abord de pouvoir voyager dans le temps.

    Ensuite, il faudrait pouvoir cloner un être vivant à un instant clé de sa vie, et cela doit pouvoir être fait instantanément, comme quand on prend une photo de quelqu'un.

    Enfin, l’instantané doit être parfait. Il doit partir de notre échelle et descendre autant que nécessaire dans le microcosme.

     

    Techniquement, voici comment je conçois de rendre possible le clonage instantané d'un être.

     

    Un être vivant est constitué de trois choses essentielles.

    Il y a la matière, l'esprit, et l'énergie.

     

    D'un point de vue "matérialiste", l'énergie circule dans la matière, et produit de l'esprit.

    Ce point de vue est inspiré des ordinateurs.

    Mais rien ne nous empêche, dans notre cas, d'imaginer l'inverse, et de dire que l'esprit est générateur de matière, et que ce qui les lie est l'énergie.

     

    Quoi qu'il en soit, il y a un ensemble de règles physiques qui font qu'une personne est faite de sa propre quantité de matière, de sa composition atomique, des énergies dégagées par ses atomes en fonction de leur nombre d'électron et de leur spin.

    De ceci découle l'esprit de la personne, même si, comme je l'ai dit, ce système peut être observé à l'envers sans être faux.

     

    A partir de là, si notre technologie quantique progresse, nous serons en mesure de cartographier tous ces paramètres à un instant T, et ce pour chaque individu.

    Et une fois cette "lecture d'un être" stockée dans une mémoire informatique, il ne restera plus qu'à être capable de capturer, dans la nature, les atomes dont nous avons besoin pour que, une fois associés à la carte de l'être mémorisé, celui-ci puisse être reconstitué, tel un clone parfait si, bien entendu, la technologie le permet à ce moment là.

    La capture d'atomes doit, bien entendu, être faite dans le respect de la nature.

     

    Plus il y aura d'imprécisions dans cette technologie, plus il y aura d'erreurs dans les copies des êtres clonés.

    A nous, donc, de développer assez notre technologie pour ne pas déclencher un nouveau type d'erreur, comme de nouveaux types de maladies.

    « A la monstruausité, nul n'est tenu !Voyage dans le (vrai) temps »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :