• Pauvres de nous

    L'être humain n'est finalement qu'un menteur, qui se ment à lui-même, et ment aux autres, presque contre son gré, porté par des espoirs répétitifs et inévitables.

    Hors, l'espoir est presque toujours vain, alors que la souffrance est toujours efficace, et bien réelle.

    Nous vivons dans une folie collective, et il n'existe absolument pas le moindre repère pour sortir du mal être.

    Au mieux, servez les autres jusqu'à mourir, c'est la vraie voie du Christ, mais ne vous attendez pas à trouver plus de bonheur que les autres là-dedans. Vous aurez seulement prolongé la vie de quelques personnes, pour qu'elles puissent continuer à souffrir.

    Tout ce que vous pourrez dire ou faire n'améliorera jamais vraiment votre vie : seule votre façon de voir les choses changera, seuls vos espoirs ressusciteront... jusqu'à la prochaine chute, qui sera plus dure.

     

    Oeuvre de Dieu :

    1) Pourquoi Dieu nous a créés incapables de nous supporter, de nous aimer les uns les autres, en totalité ?

    2) Pourquoi Dieu a-t-il fait tant de gens qui nous font du tort, directement ou indirectement ?

    3) Le bonheur n'est qu'une illusion. Pourquoi Dieu prétend être Juste et Bon ?

    4) Le Paradis Éternel n'est-il pas une invention de l'homme pour nous motiver à vivre ? L'homme croit-il vraiment que, parce qu'il vit tant d'injustice sur terre, cela va se résoudre un jour dans le bonheur Éternel ? Le Paradis ressemble encore à un gros espoir, qui va éclater comme une bulle de savon face à la dure réalité.

    5) Croyez-vous vraiment que supprimer les religions nous permettra de sortir de ce piège qu'est la vie ? Ou la politique, alors ? Ou croyez-vous qu'éliminer des gens que vous trouvez mauvais rendra votre monde meilleur ?

     

    Non, sur terre, il n'y a quasiment rien de bon.

    Et je ne crois pas au Paradis.

    La mort ne me saisit pas, et ne veut pas me saisir.

    Je ne puis même pas me la donner moi-même sans que ma vie aille de mal en pis !

    Celui qui prétendra que je mérite ce que je vis est vraiment le Roi... le Roi des hommes.

    La vie est un piège infini ! J'aurais dû m'en rendre compte plus tôt ?

    A quoi cela aurait-il servi ?

    La seule chose qui pourrait m'être utile, c'est d'accepter tellement la souffrance, que même le pire n'ait plus d'effet sur moi.

    Mais je doute que cet état soit possible, car dès que l'on est libre un instant, l'on est assaillis d'espoirs ou de souffrances insupportables, nous rappelant que le temps doit avancer, et que nos idées en sont prisonnières.

    « Astéroïde 2012 TC4Dieu, limites et changements »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :