• Ordre & Chaos

    L'Ordre

    La totalité du parcours de toute Vie est extraite de l'Ordre immuable et infini, qui est un Destin Unique et planaire, l'Ordre de Dieu, le Plan de Dieu, le Livre de Vie.

    Le parcours de toute vie terrestre est négligeable et fini, comparé à l'infinitude du Plan de Dieu, dont il tire sa source.

    Le plan de Dieu n'est pas réparti en parts, et chacun de nous peut en retirer quelque chose en commun.

    Le plan de Dieu est fait d'une alternance logique de pleins et de vides, si tant est que l'on comprenne que le vide n'existe pas en soi.

    Si le plein définit nos limites, le vide est l'absence de nos limites, même si rien n'est immatériel dans l'univers.

    Le Plan de Dieu est en nous, et notre Vie se réfléchis donc dedans.

    Le Plan de Dieu ne peut donc pas être édité sous cette forme.

    Le Chaos

    Toute Vie terrestre extraite de l'Ordre de Dieu en est une copie partielle négligeable, finie, muable et Chaotique.

    Le Christ est l'Entité Vivante dont résulte toute Vie terrestre, il est l'ensemble de la Vie sur terre, sans aucune distinction entre ceux qui lui sont fidèles et les autres.

    Le Christ est au départ une forme désordonnée du Plan de Dieu, qui peut être éditée partiellement par chacun de nous, par chacun de nos choix et de nos actes.

    Chaque Vie peut s'illustrer Héroïquement, et réordonner ainsi une partie du Christ, aussi faible parait-elle, et quelle que soit sa vocation.

    Notre vocation, en tant qu'êtres vivants, est de réordonner le Christ, dont nous faisons partie, pour que notre vie devienne toujours plus agréable, jusqu'au dernier jour de notre vie terrestre, puis jusqu'au dernier jour de Notre Vie au-delà, où en plus de goûter tous au bonheur équitable et parfait, nous ne seront finalement plus qu'Un en le Plan de Dieu, avant de nous réincarner tous à nouveau, chacun dans son espace-temps, dans la colère intense d'un big-bang.

    Tout être devrait apprendre à se corriger, non pas pour ressembler à tout ou partie du Plan de Dieu, mais au contraire pour suivre à son rythme notre vocation commune : vivre de mieux en mieux.

    Tout être ne peut influencer directement le Plan de Dieu, mais il se doit non pas de repousser sans fin toutes les limites du Christ pour son unique confort, mais plutôt de déplacer ces limites afin d'améliorer le Christ tout entier.

    Tout être n'est limité que par son imagination, ses connaissances, ses choix et les limites de son entourage.

    Tout est possible pour améliorer le Christ, même les idées les plus farfelues, à partir du moment où elles sont porteuses, et tendent à respecter notre vocation.

    « Révision des droits de l'hommeSuite du scénario »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :