• Mondialisation implique évolution

    La mondialisation est comme un accouchement.

    Elle continue de se faire dans la douleur.

     

    Le premier problème semble être que l'on voit trop ce qui se passe sur la terre.

    De quoi heurter nos sensibilités... sauf celles des monstres et de ceux qui s'insensibilisent volontairement, devenant par là même inhumains.

    Perdre notre humanité... est ce la solution ?

     

    Le deuxième problème semble être que l'on profite trop de ce que l'on sait.

    Les meilleurs d'entre nous deviennent encore meilleurs... mais les pires deviennent pire encore. 

    Les voleurs, les assassins, et tout les tricheurs et magouilleurs du monde savent maintenant en faire plus qu'il n'en faut pour mettre le chaos sur terre.

    Imaginez alors à quel point les "puissants mauvais" font régner dans ce monde le carnage.

     

    Ces deux points entraînent des conséquences terrible sur la nature.

    Plus on en sait, plus on en fait, d'où les dégradations climatiques.

    Même les mouches sont devenues nombreuses et agressives envers nous.

    On-t-elle compris ce qui se passe et qui sont les fautifs ?

     

    Maintenant, il est temps de chercher des solutions :

    - On peut soit continuer de faire comme si de rien n'était et aller à une mort certaine dans la destruction totale, dans la douleur absolue, et la folie absolue.

    - On peut revenir en arrière autant que possible, au prix que cela coûte. Car nous imaginons à travers les livres que le passé n'était pas la joie. De plus, revenir en arrière ne nous protégera pas des conséquences de ce que nous avons fait actuellement.

    - On peut imaginer des solutions nouvelles, pour ces problèmes qui sont nouveaux. Dans ce cas, le premier problème à résoudre, c'est que les hommes de bon sens, les vrais humanistes, reprennent le dessus sur toues les impies du monde. Je n'emploie pas le mot "impies" parce qu'il est cité vers la fin de l'Apocalypse lorsque le règne des Justes viendra. Mais plutôt parce que l'humanisme mondialiste n'a pas encore su nommer son adversaire global.

     

    Pour ma part, la seule solution que je vois est une révolution intellectuelle.

    Il faut de nouvelles idées, nombreuses, adaptées à un humanisme moderne.

    Il faut que les têtes pensantes cachées dans le peuple se dévoilent.

    Il faut que leurs idées priment sur celles de tout type de dirigeants.

    Le peuple doit régner sur le peuple, il ne doit pas y avoir de classes politiques, seules capables de régner par qu'elles se partagent le pouvoir et l'argent.

    Il faut une séparation, non pas entre le bien et le mal comme on les nommait avec notre cœur.

    Mais le bien et le mal doivent être maintenant nommés de part la raison.

    Et une morale intellectuelle doit naître.

    Les droits de l'homme font belle figure, mais ils ne sont que rarement appliqués comme ils devraient l'être.

     

    J'espère avoir éveillé quelques consciences de lecteurs.

    Préparez-vous, à faire réellement bouger les choses sans violence physique, ou à périr dans une souffrance quasi-infinie.

     

    Le jour où 144000 enfants s'exprimeront pour nous, ceux qui ont le pouvoir ne pourront plus rien nous faire.

    « Bulletin de non informationRencontre entre Dieu et Adam »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :