• Les méchants, les fous et les innocents

    1) Sur cette terre, les méchants œuvrent pour leur propre bonheur, au détriment de celui des nombreux autres.

    2) Sur cette terre, les fous dangereux en souffrent, et s'en prennent aux innocents.

    3) Les innocents n'ont qu'un recours, une prière devenue presque inefficace, à cause d'un Dieu débordé de colère et de dégoût.

     

    Voici le script de Daesh, les raisons pour lesquelles ils nous frappent, selon moi :

    1) Ce sont majoritairement une armée de jeunes fous qui ont connu de grandes souffrances.

    2) Au lieu de se dire "nous allons faire payer les méchants", il se disent "impossible de mourir sur cette terre ?" Alors, ils ont cherché une solution pour mourir.

    3) Ils se sont dit "le meilleur moyen de mourir n'est pas de se suicider, mais de se faire tuer !"

    4) Et de par leurs actes, ils arrivent à mourir. C'est un terrible appel au secours !!!

     

    Les gens de Daesh ne sont pas des gens croyants, mais des gens qui se moquent de nos vies. Et à cause de ce qu'ils ont subi, ils sont prêts à tout pour mourir.

     

    Pour faire disparaître ce fléau, il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs.

    Il faut enfin ne plus obéir aux méchants sur terre, car on ne peut pas les raisonner.

    Les politiciens doivent être ignorés, par le peuple, pour le peuple.

    Nous devons bâtir un monde sans politique et sans religions.

    Car les religions sont entachées de politique.

    Il vaut mieux agir bien sans connaitre le Seigneur, que prétendre connaitre le Seigneur et agir mal.

     

    Mais bon, je sais que les innocents sont des Moutons.

    Je me doute qu'ils n'arrivent pas à changer leur propre nature pour devenir sévères envers les Loups qui les dirigent.

    Surtout que la solution n'est pas de renverser le système par la force, mais de renverser les pouvoirs politiques en les ignorant.

    La police et l'Armée se doivent de montrer l'exemple !

    Eux-seuls tiennent en main la résolution de ce casse-tête Babylonien.

    « Dieu, limites, espacesLa nature n'aime pas le plein »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :