• La maladie du youyou

     

    Il existait un monde, une vieille terre, où vivaient deux espèces dominantes.

    Les premiers, les Trolls, dominaient le monde.

    Les deuxièmes, les Gobelins, avaient foi en les Trolls, même s'ils commençaient à douter, sans la moindre force de se rebeller.

     

    Les Trolls étaient riches, en parasitant le portefeuille des Gobelins qui, eux, travaillaient pour de vrai.

     

    Quand ils étaient malades, les Gobelins allaient parfois voir les Guérisseurs, qui étaient tous Trolls, étonnement.

    Les Trolls, eux, tombaient rarement malades, étonnement aussi.

     

    Les Trolls guérissaient les petits rhumes des Gobelins.

    Mais dès qu'il voyaient un Gobelin assez mur pour l'entuber, ils procédaient comme suit :

    Ils lui prenaient du sang à l'aide de seringues, qu'ils se buvaient le soir, pour le souper.

    Puis, il revenaient le Lendemain en affirmant que le Gobelin avait la maladie du youyou.

    Et enfin, le Gobelin devait prendre un traitement à vie, en espérant que son état ne se dégraderait pas.

     

    Le Gobelin ne savait pas que la maladie du youyou était une invention des Trolls, que les faux médicaments pour le guérir lui coûtaient très cher en pièces d'or, et que ces faux médicaments détruisaient aussi sa santé.

    Détruire la santé des Gobelins permettait aux Trolls de les affaiblir, pour qu'ils ne se doutent de rien.

    Mais les Trolls pouvaient aussi et surtout rendre les Gobelins vraiment malades, et leur vendre encore plus de fausses médecines.

     

    Mais un jour, un Gobelin un peu fou s'en rendit compte.

    Il essaya d'informer les Gobelins, mais il ne le croyaient pas.

    Il annonça alors qu'il allait prier, et détruire une partie du monde.

    Tout les Gobelins se moquèrent de lui.

    Il invoqua le dieu Kaboum, qui détruisit une partie de leur planète à l'aide d'une grosse boule de feu.

    Puis, les Gobelins se mirent à le croire.

    Les Trolls, eux, ne se repentirent point.

     

    Il y eut une véritable révolution d'un nouveau genre.

    Sans violence, juste avec leur intelligence et les dieux, les Gobelins renversèrent le pouvoir des Trolls sur toute la terre en seulement deux mois.

    « La fausse vitrinePlus bestial que les bêtes »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :