• La grande transition

    Quand une personne passe de vie à trépas, on peut observer en elle et/ou en son environnement, quatre types de perceptions du temps.

     

    En 1er, il y a ceux qui sont toujours incarnés et vivants.

    Leurs corps physiques imposent à leurs esprits une perception du temps relativement régulière, crescendo, mais limitant leur conscience.

     

    En 2ème, il y a la perception individuelle du mourant qui, au fur et à mesure qu'il se rapproche de la mort, subit un premier "fade out" par rapport à la réalité des vivants, et un premier "fade in" par rapport à la réalité de ceux qui sont déjà morts. (ces morts qui, d'ailleurs, perçoivent le monde selon un 3ème type de perception)

    Pour le mourant, la conscience de "l'autre côté" et de ceux qui y sont augmente, et sa conscience de la réalité physique s'atténue.

     

    En 3ème, il y a la perception individuelle vécue par les morts, leur "conscience augmentée". Elle aussi est en "fade out/fade in". Plongé dans un état de rêve, voir de cauchemar ou de sommeil profond, un mort transite vers le 4ème type de perception. Cet état de "mort rêvant", même s'il ne durait que quelques minutes du point de vue des vivants, durerait une Éternité pour celui qui le vit.

    L'état de rêve, de cauchemar ou de sommeil ne peut être que déterminé par ce que l'être a fait de son vivant. Si le mort pouvait, avant de mourir, se regarder dans un miroir sans mentir à son âme, celui-ci ne peut que faire un grand "rêve post-mortem". Si le poids de sa conscience était lourd de son vivant, le mort ne peut que cauchemarder pour une Éternité, sans pouvoir s'y racheter pour l'instant.

     

    En 4ème, la perception du temps est terminée pour le mort. Et Dieu Éternel, l'intemporel, est devant tout être qui parvient à lui. Comme il n'y a de place que pour un seul Dieu intemporel, l'âme du mort est éjectée immédiatement dans une autre incarnation, une autre vie, un autre temps, et une autre conscience.

    « Les inconnus : JorétapoBonne intention »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :