• La grande solitude

    Je me rappelle d'un jeu pour enfant, auquel je jouais et perdais tout le temps.

    Les enfants se plaçaient en cercle, et moi, j'étais au centre du cercle.

    Ils avaient un ballon, et se le lançaient entre eux.

    Le but du jeu étant que celui qui est au centre ne puisse pas attraper la balle.

    Quelle cruauté !

    Ce jeu représente toute la cruauté du monde, qui tourne autour d'un martyr.

    La martyr est au centre, et à moins qu'il n'arrive à attraper la balle, il y reste.

     

    Au fond, ce jeu est une torture pour celui qui est au centre.

    C'est une manière de le déstabiliser, de le crucifier tel un Christ.

    C'est une manière de lui dire : "Toi, tu comptes pour du beurre !".

    Et cette phrase m'a suivie toute ma vie.

     

    Cela aussi est un traumatisme, mais aucun dieu n'a empêché cela.

    A moi, donc, d'essayer de me raisonner.

    A moi de vaincre un comportement négatif récurrent dans l'humanité.

    Si tant est que j'en sois capable.

    Car ce n'est pas la mort qui m'attend, si je continue, mais pire encore.

    La souffrance Éternelle semble être ma seule destinée.

    C'est comme si la vie m'avait toujours prévenue du mal qu'elle allait me faire.

    Et de là à ce que je devienne immortel et souffrant, on est pas loin.

    J'estime même que vivre jusqu'à 44 ans dans mon état, c'est une agression.

     

    Qu'ai-je fait au monde pour mériter cela dès le départ ?

    Ou alors que n'ai-je pas fait que je ferai plus tard ?

    Deviendrai-je coupable de quelque chose ?

    Et on m'aurait fait payer la note avant que je le fasse ?

    Dans ce cas, ne sont-ce pas les autres qui m'ont entraîné à le faire ?

    Ou peut-être que le temps que je perçois est inversé par rapport au leur ?

    Et si, au contraire, je ne suis pas coupable de ça du début à la fin ?

     

    Y a-t-il une solution a ce problème ?

    Et résoudre ce problème servira-t-il à me rendre plus heureux ?

    « Les corps statiquesA la Gloire de Dieu »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :