• Fait comme un rat

    Il est terrible de constater que le système se bat pour la survie de tous.

    Il est bon de survivre quand la vie que l'on mène ne dépasse pas un certain seuil de souffrances.

    Et quand on souffre trop, il n'est bon de survivre que si l'on peut affirmer avec certitude que l'on guérira, que ce n'est pas une croyance mais un fait.

     

    Dans mon cas, cela fait 24 ans que je souffre.

    Chaque fois, je découvre de nouvelles souffrances, toujours plus irrationnelles et plus insupportables.

    Parallèlement, les plaisirs que Monsieur tout le monde peut éprouver me sont de moins en moins accessibles.

    Sans compter que les plaisirs essentiels, je ne les ai pas connu et que je ne les connaîtrai jamais.

     

    Premièrement, l'absence presque totale de plaisir ne motive plus en rien à vivre.

    Deuxièmement, la présence toujours progressive de nouvelles souffrances motive à souhaiter mourir, surtout quand on sait qu'il n'y a pas de retour possible à un état de vie stable.

    Troisièmement, l'épuisement, l'acharnement thérapeutique et l'acharnement du système à ne pas nous reconnaître tel que nous sommes, nous empêche de nous suicider.

     

    Les gens comme moi sont donc ceux qui endurent les pires souffrances, et l'acharnement de tout le monde.

    Car si certains endurent plus de douleur que nous, ils en meurent.

    Nous, nous souffrons juste ce qu'il faut pour que cela soit insupportable.

    Mais nous ne souffrons pas assez pour mourir.

    Et n'oublions pas que nous sommes les cobayes d'une science totalement imparfaite et inefficace.

     

    Alors ? Personne pour m'accorder la charité ?

    Et oui, l'impensable, c'est que l'on doive traiter un innocent de la même manière qu'un coupable, non pas pour le punir, mais pour le sauver !

    Parce que là, vraiment, je le dis avec tout ma colère et ma lucidité : Il n'y a ni Bon Dieu, ni Saints, ni Bienfaiteurs, quant il s'agit d'aider quelqu'un comme moi.

    « l'Omni-Absentle Diable est une limite physique »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :