• Définir le Bien et le Mal

    Il est très facile de définir sans aucuns doutes ce que sont le Bien et le Mal.

     

    Le Bien est un ensemble qui englobe trois points.

    L'ensemble du Bien se définit par notre satisfaction à tous, sans exceptions.

    Et les trois points englobés par notre satisfaction sont :

    - La satisfaction intellectuelle.

    - La satisfaction émotionnelle.

    - La satisfaction instinctive.

     

    Le Mal est un ensemble qui englobe trois points.

    L'ensemble du Mal se définit par l'insatisfaction ne serait-ce que d'un seul d'entre nous.

    Et les trois points englobés par notre insatisfaction sont :

    - L'insatisfaction intellectuelle.

    - L'insatisfaction émotionnelle.

    - L'insatisfaction instinctive.

     

    Comme on l'a vu, le Bien et le Mal sont faciles à définir.

    Mais dès que l'on rentre dans le détail, que l'on cherche à marquer une frontière précise, le Mal devient une Abîme.

     

    Par exemple, on croirait pouvoir dire que si l'on satisfait ceux qui combattent la satisfaction, l'on devient insatisfaisant.

    Ce qui voudrait dire, en d'autres termes,  que celui qui soutient le Malfaisant devient Malfaisant.

    Mais dès lors que l'on essaye d'exposer une règle de ce genre, on se fourre le doigt dans l’œil.

    Car dans ces cas là, qui sont les Bienfaisants ?

    Les minoritaires ou les majoritaires ?

    Cherchez des exemples pour démonter ce que je dis, et vous verrez que vous trouverez aussi des contres-exemples, si vous cherchez bien.

     

    La solution est simple.

     

    Le Bien et le Mal ne se pèsent pas objectivement.

    La Raison ne sait pas Juger avec Justice.

    Car comme je l'ai montré, la Raison peut apporter tout et son contraire.

    Il faut donc Juger avec le Cœur, qui lui, Juge équitablement, sauf quand il déborde.

    D'ailleurs, un cœur qui déborde doit être apaisé par les autres, comme un feu de forêt doit être éteint par les pompiers.

    A nous tous de devenir pompiers des âmes.

     

    Voici, par exemple, un Cœur Juste et un Cœur Injuste (en Feu) :

    Bien

    Mal 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Entre le doute et la certitude se trouve aussi la Foi.

    « Révolution intellectuelleJoyeux Noël ! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :