• Big-bang Éternel

    Heureux celui qui a compris que le Big-bang n'a jamais commencé.

    Heureux celui qui a compris que le Big-bang ne s'arrêtera jamais.

     

    La mort est un clin d’œil dû au fait que l’œil que nous sommes en a assez vu de la vie.

    « Les quatre accords ToltèquesUn œil contre deux yeux »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :